Le marché de la voiture ancienne connait depuis quelques années un boom sans précédent.
Ce phénomène peut s’expliquer par le fait que l’automobile de collection constitue de nos jours une valeur refuge.

Depuis l’ère Ford, de nombreux styles sont sortis des usines automobiles américaines, propres à l’époque, aux contraintes industrielles et aux envies des différentes périodes.

Parmi ces véhicules les plus populaires sont des références telles :

La toute première voiture d’Henry Ford de 1896, considérée comme la génèse de l’automobile

4 juin 1896 : le jour où Henry Ford fit rouler sa première voiture – Blog  Histoire Géo
Henry Ford en 1896

La Ford T, 1908 : Les débuts épiques de la production de masse par Henryi Ford, fabriquée à 19.000.000 d’exemplaires qui fut un succès planétaire.

Ford T, 1908 : Les débuts épiques de la production de masse - Capital.fr

Les Cadillac de 1950 et leur esthétique issue de l’aviation

Location Cadillac série 62 1950 blanche 1950 blanche asnieres sur oise

Les Ford Mustang et Shelby

mustang-from-overseas

Les Chevrolet Corvette

Vintage Corvette Wallpapers - Top Free Vintage Corvette Backgrounds -  WallpaperAccess

Les Ford F100

ford-f100-from-overseas

Pour ne citer que quelques uns ….

Trouver la voiture ancienne de ses rêves est plus facile qu’auparavant grâce aux salons et manifestations dédiés, et bien sûr les annonces sur le web.

Il s’agit avant tout de détecter et saisir les belles opportunités !

Les Hot rod sont des objets de culte de la Kustom Kulture américaine, généralement à base des premières voitures américaines des années 1920 aux années 1950, avec pour modèles de prédilection les premières Ford T, Ford A II, et Ford B II, avec pour variantes les Volksrod, Woodies, Rat rod, ou Custom (moto), Bobber, et Rat bike de bikers.

Ils sont baptisés Tuning, ou Custom, au-delà des années 1950.

Les premiers hot rods apparaissent dès les années 1920 aux États-Unis1 et se développent dans les années 1930, à un moment où le Fordisme rend l’automobile économiquement accessible au plus grand nombre.
Dès cette époque certains possesseurs d’automobiles, déçus par le manque de puissance et de sportivité de leur voiture, décident d’en modifier les caractéristiques.

Les hot rods sont re-carrossés : le capot percé de louvers (« ouvertures d’aération »), le toit abaissé ou retiré et les garde-boues enlevés ou réduits à deux fines bande de métal de « style moto ».
Les jantes étaient généralement élargies pour mieux transmettre la puissance du moteur au sol.
D’autres modifications pouvaient être apportées, comme le changement du rapport de pont, de la boîte de vitesses et du système de direction, toutes choses qui devaient supporter la puissance supplémentaire.

Le châssis généralement abaissé, en jouant sur les amortisseurs et la taille des roues avant, afin de diminuer la résistance au vent et d’abaisser le centre de gravité.
La plupart des hot rods arborent des couleurs vives et chaudes (les plus courantes étaient le jaune et le rouge) et des décorations en forme de flammes : le légendaire motif « flaming » !

Le phénomène s’amplifie pendant et après la Seconde Guerre mondiale avec des voitures d’occasions d’avant-guerre en y adaptant des moteurs V8 plus récents .

Ce phénomène de culte du Hot rod marque profondément la culture de la jeunesse américaine de l’époque (Kustom Kulture).

Aujourd’hui la philosophie Hot Rod inspire toujours les nouvelles approches de concept cars,
s’agissant de performances ou de design !

– Retrouvez nos vidéos et playlists sur notre chaîne YouTube en cliquant ici –

Nos partenaires & sponsors