Toutes nos playlists videos ici

Les voitures chromées et musclées ont forgé la culture automobile americana.
Des puissants v8 aux trucks, l’industrie US a toujours privilégié les motorisations gourmandes en essence ou diesel .

Pourtant ces dernières années, contexte environnemental oblige, les constructeurs US se penchent sur les véhicules électriques et surtout sur les hybrides, plus adaptés aux routes et landes américaines.

On dénombre aujourd’hui un grand nombre de ces « green vehicles » proposés par les constructeurs iconiques comme Ford, Chrysler Chevrolet ou Jeep, pour ne citer qu’eux.

Chevrolet Equinox

Ford Mustang Mach-E

Jeep Magneto

Leurs modèles restent dans la continuité de leur héritage.

A l’instar de la « Ford Mustang Mach E » Electrique qui peut désormais rivaliser avec ses grandes sœurs thermiques.

Chrysler pour l’instant propose certains de ses modèles en hybride.

Mais de nouveaux challengers révolutionnent la production US comme Tesla qui propose désormais 3 modèles de sportives électriques et sur le point de lancer la production d’un puissant semi-remorque.

Tesla model S

Tesla Truck 1

Evidemment ces nouveaux véhicules « responsables » ne représentent que 1% du marché américain, mais témoignent d’une véritable innovation US, respectueuse, voire même flatteuse, de leurs ainées thermiques qui ont construit la légende.

De quoi assurer la dynastie de l’automobile Americana !

Design et performance restent les maîtres mots de ces productions US « next-gen » que l’on espère nombreuses sur le
« Grand Rassemblement US  » d’American Festival Chartres, accompagnées d’anciennes, de classics, de youngtimers, custom et muscle cars !

Découvrez le road Trip Paris – Bordeaux du « Billet Auto » en Tesla Model S issue de notre chaîne Youtube :

En juillet 1940, l’armée américaine informa les constructeurs automobiles qu’elle cherchait un « véhicule de reconnaissance léger » afin de remplacer les véhicules Ford Modèle T. Naissance d’une légende !


L’Armée invita 135 fabricants pour l’appel d’offre et développa une longue liste de caractéristiques pour le véhicule :

  • une capacité de chargement de 272 kg (600-lb.)
  • un empattement inférieur à 1905 mm (75 inc.)
  • une hauteur inférieure à 914 mm (36 inc.)
  • 80 km/h
  • une carrosserie rectangulaire
  • quatre roues motrices et une boîte de transfert
  • un pare-brise rabattable
  • trois sièges baquets
  • des feux de croisement et des phares longue portée
  • un PTAC du véhicule inférieur à 590 kg

Willys-Overland et American Bantam Car Manufacturing Company furent d’abord les deux seules à répondre puis ce fut Ford Motor Company.
Les trois sociétés sont alors entrées en concurrence pour l’attribution de ce contrat public.

Chaque société livra son prototype à l’armée au cours de l’été 1940 et reçut l’approbation pour fabriquer 70 véhicules.
Les trois modèles dépassaient tous le poids de 590 kg, mais l’armée se rendit vite compte que cette limite était bien trop faible.
En mars 1941, Bantam devait produire 1500 véhicules du Modèle 40-BRC, Ford devait fabriquer 1500 de la GP Pygmée modifiée et améliorée, et Willys 1500 Quads.
L’armée choisit le véhicule de Willys comme modèle principal.

Le Willys Quad devint le MA, puis le MB. Mais pour le monde entier, ce fut la Jeep.

La Willys MA avait un levier de vitesse sur la colonne de direction, des découpes basses sur les parois latérales et deux groupes circulaires d’instruments sur le tableau de bord plus un frein à main sur la gauche.
La nouvelle spécification de 980 kg établie par l’armée fut respecté par Willys.
Willys-Overland construisit plus de 368 000 véhicules pour l’armée américaine.

Jeep s’est depuis illustré au travers de nombreux modèles éciviles », dont la référence « Jeep Wrangler »

Aujourd’hui, c’est tout cet héritage qui anime les versions hybrides rechargeables de la marque comme le Renegade et le Compass 4xe !

Nos partenaires & sponsors